"Virgin Islands, quelbe & calypso 1956-1960"

1205 visites
Musique - Chronique
"Virgin Islands, quelbe & calypso 1956-1960"

Après la Jamaïque, les Bermudes ou les Bahamas, le label Frémeaux poursuit son exhumation des merveilles des Caraïbes. Honneur cette fois aux Iles Vierges, anglaises pour une partie d'entre elles, américaines pour l'autre, et trépidant toutes au milieu du siècle passé aux rythmes joyeux du calypso, venu des îles voisines de Trinité et Tobago et ici mêlé au quelbe, style populaire d'ascendance africaine. Comme pour les îles voisines, le succès d'Harry Belafonte en 1956 créa un appel d'air pour les artistes locaux, dont certains partirent enregistrer aux Etats-Unis, comme Lloyd Prince Thomas, Mighty Zebra (le très politiquement incorrect Englishman's Diplomacy) ou les Fabulous McClevertys et leur désopilant Don't Blame on Elvis. Célèbres aujourd'hui pour d'opaques comptes bancaires, les Iles Vierges ont donc aussi recelé d'authentiques trésors musicaux. 
 
Bertrand Bouard
 

1205 visites

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

RadioMix - La radio Mondomix ! Retrouvez chaque semaine de nouveaux titres !

Toutes les langues