Missing You (Mi Yeewnii)

L'enregistrement
Ce disque est un joli paradoxe, succédant dans la carrière du chanteur sénégalais au très sophistiqué "Nomad Soul" de 99, "Missing You" produit sous la direction du réalisateur artistique préféré des groupes de Pop anglaise, John Leckie, nous plonge en plein cœur de l'Afrique de l'Ouest.
Grâce à un studio mobile des plus perfectionnés installé dans le petit village de Mbunk près de Toubab Dialaw au Sénégal, toutes les pistes de base ont été enregistrées en plein air à la nuit tombée. Ces conditions idéales pour les musiciens permirent également de capter les sons de la nuit africaine. Criquets, chant du coq et murmures d'enfants accompagnent les cordes, les percussions et la puissante voix d'un Baaba Maal au meilleur de son art. Les enregistrements ont été complétés et mixés au studio Real World à Bath.

Baaba Maal

Les Chansons

Toutes les chansons de " Missing you " furent composées à la guitare acoustique par Baaba Maal à l'exception de "Fanta" qu'il signe avec Kaounding Cissoko, "Laare You" co-écrite par Barou Sall et " Kowoni Mayo "que Baaba à composé avec son ami d'enfance Mansour Seck

"Yoolelle Maman" (Tribut aux parents)
"Les parents ont tout sacrifié pour leurs parents comme maman Africa et je connais tes peines. Je ferai tout pour sécher tes larmes comme le noble guerrier d'antan je serai là pour toi".
Le morceau, et donc l'album, commence par les bruits du village, puis la voix de Baaba Maal emplit tout l'espace. Puissante elle clame son amour filial et son respect pour la terre qui la nourrit. La guitare de Kante Manfila et la kora de Kaouding Cissokho tissent une harmonieuse rythmique. Le coq chante son accord et les chœurs reprennent.

"Miyaabele" (Unité) Extrait
"ô peuple noir chantons l'unité africaine, le chant du coq annonce une nouvelle ère avec elle levons nous, il est temps de s'unir"
Cette ancienne chanson africaine, traditionnellement chantée par les pêcheurs, décrit le réveil d'une Afrique unie. Sur un tempo de valse, le balafon et la kora jouent la nature qui s'éveille. La voix de Baaba Maal est subtilement renforcée par les harmonies du London Community Gospel Choir. Un des morceaux les plus irrésistibles de l'album.

"Fa Laay Fanaan" (Passer la nuit)
"Beaucoup de gens pensent que l'Afrique est en retard, de tout temps exploitée, elle a tant donné, en ayant jamais reçu. Il est temps qu'elle ait son dû"
La chanson souligne la responsabilité des leaders du monde, sur les maux que subit la planète en général et l'Afrique, à laquelle on a beaucoup pris et peu donné, en particulier. Morceau entraînant et positif où les percussions mènent la marche. La jeune griotte Mamy Kanoute y offre de jolis contre chants.

"Leydi Ma" (Notre terre)
"Notre terre. Nous nous devons de sauver la terre, commencement et finalité de toute chose ; pourquoi la détruire et l'essouffler…".
Plaidoyer pour la préservation de la terre qui flirte avec le blues.

"Jamma Jenngii" (C'est la nuit) Extrait
"Ma bien aimée, à nouveau réunis au bord de l'océan, la brise caresse nos corps sous le ciel éclairci, l'étoile polaire chemine vers l'ouest et guide nos rêves"
Sur les vagues sereines de l'océan, la guitare de Kante Manfila offre une embarcation paisible à la voix sensuelle de Baaba Maal qui, aidée par le London Community Gospel Choir clame son amour.

"Fanta" (Esprit de la rivière)
"C'est l'histoire d'une femme génie du fleuve dont la beauté ne laisse indifférent aucun homme qui la croise"
Co-écrite avec le joueur de kora Kaounding Cissoko, cette chanson qui s'inspire d'un conte ancien était dèjà présente sur l'album "Nomad Soul" dans une version beaucoup plus européenne. Ici la kora, les guitares et le balafon aide Baaba Maal à résister à l'esprit du fleuve, symbolisé par les chœurs féminins.

"Laare Yoo" (Mon ami)
"Les soirs de pleine lune, la tradition veut que nous passions le temps ensemble à parler, chanter, danser et échanger les expériences et histoires toute la nuit. C'est un véritable moment de joie pour jeunes et anciens"
Sur un rythme populaire chez les jeunes sénégalais, Baaba Maal chante les bienfaits de l'amitié. Co-écrite avec le joueur de luth Barou Sall cette chanson où domine les percussions exhale un arôme un peu sauvage.

"Senegaale Ngummee" (Sénégalais lève-toi !)
"Senegaale ngummee tu me manques, fouta, terre de nobles, intellectuelles, dignes et fières personnes ; que Dieu nous bénisse et nous unisse pour toujours"
Mise en musique d'une ancienne prière qui demande une bonne santé, un bon esprit et une âme forte. L'ambiance générale est recueillie.

"Mamadi"
"C'est une ode à la femme ! Comme la graine bien plantée, sous les bonnes conditions elle éclôt en une parfaite et pure rose, telle est la femme !"
Sur un rythme chaloupé Baaba Maal chante la femme Fulani et se félicite que peu à peu l'homme commence à prendre une part active dans les travaux ménagers.

"Kowoni Maayo (Mi yeewnii)" (Tu me manques) Extrait
"Aujourd'hui je te dis au revoir mon amour ; le bou-el remonte le fleuve Sénégal et m'emmène loin de Podor ; où que tu sois mon âme, mon esprit et mon cœur seront toujours à toi",
Ecrite avec son vieil ami Mansour Seck cette chanson qui donne son titre à l'album a été enregistrée dans les studios de Real World. Elle évoque avec nostalgie le Podor de leur enfance. Sur cette magnifique chanson le dialogue des guitares de Kante Mafila et Chris Franck rappelle le son cubain.

"Allah Addu Jam"
"La dépendance et l'auto glorification sont nuisibles, Dieu m'a donné le pular, langue du savoir et de la sagesse. Jeunes et fiers (hal pulaal) prions pour la paix, nous devons nous unir, les gloires d'antan sont les contes d'aujourd'hui et les symboles de demain"
En intro les cordes du hoddu rappellent tout ce qu'il y a d'africain dans les jeux de John Lee Hooker ou de Jimi Hendrix. Avec force et sincérité Baaba Maal clame une prière de paix ponctuée par les rebondissements des tamas Au milieu du morceau le reste du groupe les rejoint pour un final puissant et irrésistible qui retombe sur le chant des criquets
" Missing You " se termine là où il a commencé et d'où il ne s'est jamais égaré : le cœur sensible et fier de l'Afrique de l'Ouest

Le Coup de Coeur

Le site officiel de Baaba Maal : http://www.baabamaal.tv


Autres partenaires